Carrosserie automobile
toutes marques à Thurins

Carrosserie automobile à Thurins

En cas de sinistre où simple intervention, nous réalisons pour vous :

  • Réparation de carrosserie
  • Peinture
  • Débosselage
  • Réparation de jantes
logo citroen

Faites confiance au Garage de la Colline

Vous pouvez faire passer un expert dans nos locaux, notre carrossier se chargera de le recevoir, ce qui permettra une bonne gestion de votre véhicule.
Notre carrossier qualifié, se chargera avec tout son savoir-faire et nos équipements, d’effectuer les réparations pour rendre votre véhicule conforme à l’origine.
Nous vous rappelons que vous avez la liberté de choisir notre garage, pour toutes interventions carrosserie et pare-brise. Contrairement à ce que votre assurance pourrait vous dire, vous ne ferez pas l’avance de fond.
N’hésitez pas à nous demander des renseignements complémentaires afin que l’on puisse vous satisfaire au mieux.

cabine peinture

Les plus de nos prestations

Mobilité conservée

Vous disposez gratuitement d’un véhicule de remplacement pendant la durée des travaux

Pas d'avance de frais

Aucun encaissement ne sera fait avant le remboursement de votre assurance

mechanic

Une équipe qualifiée

Nous mettons tout en oeuvre pour réparer votre véhicule dans les meilleurs délais

Vos questions fréquentes

Mon assureur peut-il imposer un réparateur ?

Vous ne le savez sans doute pas, mais votre assurance automobile n’a pas le droit de vous imposer un réparateur.
Effectivement, en cas d’accident, vous avez la possibilité de choisir librement le professionnel qui effectuera les réparations sur votre voiture sans avance de frais, même si le garagiste ne figure pas sur le listing officiel de votre assureur.

En effet, le choix du réparateur ne doit plus être imposé par l’assureur depuis la loi Hamon du 17 mars 2021, qui a l’obligation d’en informer l’assuré.

Choisissez notre garage, sans avance de frais
Après un accident, les assurés ont souvent le même réflexe compréhensible : contacter leur assurance afin d’enclencher la mise en œuvre des services d’assistance. En particulier le remorquage de la voiture accidentée vers un garage, où elle sera expertisée et/ou réparée.

Jusqu’à présent, l’assureur orientait généralement son client vers le garage le plus proche du lieu de l’accident, ou agréé par sa compagnie d’assurance.

Cependant, depuis la loi Hamon du 17 mars 2014, le choix du réparateur (garagiste, mécanicien, carrossier) en charge des réparations du véhicule relève de votre seul choix. Votre assureur n’a en aucun cas le droit d’en imposer un de son fichier.
Depuis la loi du 3 décembre 2020 n°2020-1508 il ne peut plus non plus vous demander d’avancer les frais si vous vous rendez dans un garage ne faisant pas partie de sa liste officielle.

Optez pour votre garage habituel
Jusqu’alors, lors d’un accident ou bien d’un sinistre sur sa voiture, l’assuré devait avancer les frais de réparation si le réparateur ne figurait pas dans la liste agréée par la compagnie d’assurance. C’est un inconvénient qui a pris fin le 3 décembre 2020, grâce à une nouvelle loi permettant d’apporter une modification du code des assurances.

Pourquoi entretenir sa carrosserie ?

La carrosserie et la structure passées au peigne fin lors du passage au Contrôle technique automobile.
Le contrôle technique périodique implique la vérification de nombreux éléments mécaniques et électroniques, mais il vise également l’aspect extérieur du véhicule. Aussi, les contrôleurs en charge de ces vérifications vont contrôler plusieurs points sur la carrosserie et la structure de l’automobile. Ils vérifient en particulier :

Les parties saillantes
L’ouverture et la fermeture des portes, du coffre et du capot
La déformation structure des longerons ou des traverses
La corrosion d’éléments de structure
Le risque de chute d’un élément
Les panneaux de carrosserie endommagés, sans risque de blessure
Les défaillances de la commande de conduite (commande d’accélérateur, boite de vitesse, commande d’embrayage)
Ces éléments peuvent être soumis à contre-visite.

D’autres points contrôlés ne mènent pas à une contre-visite s’ils sont défaillants mais sont néanmoins indiqués sur le bilan remis après le passage au contrôle technique. Parmi ces éléments de structure et carrosserie figurent notamment les soubassements, le bas de caisse, le plancher, la protection sous-moteur et le pare-boue.